5 hôtels particuliers de Poitiers à admirer d’urgence

Vivre l'Histoire

Activités gratuites
Toute l'année
Hôtel Particulier Jean Beaucé ©ACAP - Claire COULARDEAU

Découvrez les rues de Poitiers autrement ! La ville médiévale poitevine a su conserver des trésors d’habitations au fil des siècles. De Fumé à Beaucé, en passant par le magnifique Hôtel de ville, levez les yeux et laissez-vous transporter par les histoires de ces hôtels si particuliers.

L’Hôtel Fumé : toute une histoire ! 

Construit à la fin du XVème siècle, l’hôtel Fumé tient son nom de ses premiers propriétaires et commanditaires, la famille Fumé. À cette époque, le père, Pierre Fumé, était alors maire de la ville de Poitiers . Il commença la construction de cette demeure familiale initialement connue sous le nom de la Prévosté. Après une pause de plusieurs années, sa structure est finalement achevée en 1520, par son fils, François Fumé.

Cet hôtel particulier se situe à deux pas de la place de la Liberté. Elle se compose de 2 logis séparés par une charmante cour intérieure. En arrivant devant ses grilles, laissez votre regard parcourir les décors raffinés et sculptés de ce bâtiment emblématique.

Hôtel Fumé©ACAP

Depuis 1895, cette demeure est classée monument historique, lui assurant de préserver son architecture de style gothique flamboyant si originale. Acquis par le département de la Vienne en 1911, l’hôtel accueille aujourd’hui les étudiants de la Faculté de Sciences Humaines et Arts de Poitiers.

L’Hôtel Beaucé et son passé mouvementé 

En vous promenant aux abords de l’hôtel de ville de Poitiers, ne manquez pas d’admirer l’architecture de l’élégant Hôtel Beaucé. Cette bâtisse construite en 1554 à la Renaissance par le marchand de drap et de soie Jean Beaucé, est classée monument historique. Elle trouve son originalité dans la forme des fenêtres présentes le long de son escalier pittoresque accolé à sa façade. Les ouvertures habillées de vitraux semblent accompagner le mouvement de progression des marches.

C’est ici qu’eut lieu en 1558, le colloque fondateur des Églises réformées de France, suivit en 1561 du deuxième synode national. Mais lors de la guerre de religion de 1559, les réformés pilleurs de trésor y trouvent refuge afin d’y fondre des objets de cultes, les transformant ainsi pour toujours en lingots d’or !

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Hôtel Beaucé est occupé par la Feldgendarmerie, la police militaire allemande. Depuis son réaménagement au XVIIIème siècle, sous la surveillance des architectes des bâtiments de France, cette demeure abrite des logements particuliers et à présent des appartements à la location.

La curieuse Maison des Trois Clous

À quelques minutes de l’église de Notre-Dame-la-Grande, parmi les habitations et boutiques situées Grand rue à Poitiers, prenez une pause au numéro 118 pour contempler la Maison des 3 clous.
Cette demeure du XVème siècle aurait accueilli le roi de France Charles VII en 1442, venu s’y réfugier en fuyant une ville de Paris occupée par les Anglais.
Plusieurs légendes sont associées à ce bâtiment, notamment nées de sa sculpture à l’angle du premier étage, à laquelle les habitants de Poitiers vouent un véritable culte jusqu’à la fin du XVIIIème siècle.

Maisons aux trois clous à Poitiers©ACAP

Et pourquoi le nom de « Maison des Trois Clous » ?
Levez les yeux jusqu’au sommet de sa façade, au-dessus de la plus haute fenêtre, et découvrez les 3 clous plantés. Ils y auraient été enfoncés en souvenir de l’empereur Constantin, heureux possesseur présumé de 3 clous ayant servi à la crucifixion du Christ.

leaf stroke - Tourisme Vienne

Le prestigieux Hôtel de Ville de Poitiers 

Le cœur de Poitiers abrite l’un de ses plus beaux joyaux, l’hôtel de ville. Cet édifice majestueux doit sa conception à l’architecte Antoine-Gaétan Guérinot. Sa construction, entamée en 1869, n’est pas de tout repos ! En 1875, la guerre vient interrompre les travaux, laissant, faute de budget, un bâtiment partiellement achevé. Malgré l’absence des décors imaginés par son créateur, ce bâtiment grandiose n’a rien à envier à son homologue parisien, dont il est largement inspiré.
Afin de mettre en valeur sa façade théâtralisée aux ornements finement ouvragés, il est situé au bout de la grande place du Maréchal Leclerc (ancienne Place d’Armes). Il fait face à un large boulevard de style haussmannien, comme une voie triomphale, menant de l’autre côté à la préfecture de la Vienne.

Hôtel de ville de Poitiers©CRTNA

Derrière ses murs en pierres se cachent plusieurs salles d’apparat magnifiquement habillées de parquets marquetés, de plafonds richement décorés, des vitraux colorés. L’accès à ses espaces empreint d’histoire est mis en valeur par un superbe escalier central. Une découverte à mettre à l’ordre du jour de votre visite à Poitiers !

Ambiance Art déco à la grande poste de Poitiers 

Chaque jour, les usagers de la poste du centre-ville ont la chance de pénétrer dans le premier édifice monumental poitevin du XXème siècle. Le bâtiment historique des postes et télégraphes est érigé en 1911 au croisement des rues Arthur Ranc, des Écossais et Jacques-De-Grailly. Né de l’imaginaire de l’architecte Hilaire Guinet, cet hôtel des postes est un témoin du style Art déco, typique de cette époque.
Avant de pénétrer les lieux, jetez un œil aux personnages légendaires sculptés en aplomb de sa grande entrée. Une fois les portes franchies, vous découvrez une vaste salle d’accueil dotée d’éléments décoratifs en mosaïque, au sol. Prenez un instant pour admirer l’immense plafond supporté par d’élégants piliers avec leurs chapiteaux sculptés. Un décor digne des plus belles lettres d’amour !

Le charme des colombages historiques de l’abrupte rue de la Chaîne 

La rue de la Chaîne, pentue et sinueuse, jalonnée de bâtiments du XVème et XVIIème siècle aux façades à pans de bois, vous plonge dans le passé de Poitiers. N’ayez pas peur de la parcourir à pied pour observer sa richesse architecturale. Parmi les demeures conservées se trouve l’hôtel particulier Berthelot, reconnaissable grâce à son style renaissance.

Maison à colombage à Poitiers©ACAP

Cette artère pittoresque doit son nom à une ancienne pratique des gardiens de la ville. Autrefois, le marché se tenait place de la Liberté, située en amont de cette rue. Dans ce quartier souvent agité, on tendait des chaînes afin de barrer rapidement le passage en cas de trouble.
À l’époque, la rue de la Chaîne constituait un axe de circulation d’importance. Il menait les voyageurs arrivant de Paris directement au centre-ville. Placé en secteur « sauvegardé », ce quartier (et son histoire !) sont aujourd’hui protégés.

Si ses histoires d’hôtels particuliers ont attisé votre curiosité, venez les découvrir dans les rues de Poitiers et prolongez votre visite de la ville ! Rendez-vous également dans les parcs et jardins de Poitiers.

Zoom sur…

Médiéval
La Vienne, destination médiévale

Envie d’un nostalgique voyage dans le passé ? Direction la Vienne ! Notre département est riche de siècles entiers d’histoire. Entre lieux, fêtes et légendes, ce sont mille et un secrets médiévaux qui vous atte…

EN SAVOIR PLUS
Foire Médiévale à Château-Larcher ©Bastien SAUVE – Agence Zebrelle
Incontournable
Visiter Poitiers en 10 étapes

Le jour vient tout juste de se lever sur Poitiers et on sent déjà le dynamisme qui se dégage des rues médiévales. Les terrasses de café se remplissent progressivement, rythmées par les va-et-vient des passants….

EN SAVOIR PLUS
Paddle sur le Clain à Poitiers ©Sébastien LAVAL